Quel est le meilleur régime ?

Maigrir, mincir, maigrir rapidement, régime, quel est le meilleur régime, perdre du poids

Comment maigrir vite ? Mincir vite ? Quel est le meilleur régime alimentaire pour maigrir rapidement?

Comment mincir vite ?

Pour, par exemple :

  • Perdre du ventre et avoir un ventre plat? Maigrir des fesses ? Maigrir des cuisses ? Des hanches ?
  • Perdre 10 kilos en un mois ?
  • Eliminer la cellulite ?
  • La perte de graisse ? Notamment la graisse abdominale ?

Quel coupe-faim utiliser ?

Voilà certaines des questions que se posent les personnes qui ont quelques kilos en trop ou sont en surpoids, ou qui ont un « gros appétit ». Ou qui souffrent d’obésité.

Qui veulent se libérer de leurs kilos en trop ou, comme je préfère les appeler : leurs kilos superflus.

Ma réponse dans ce cas est toujours la suivante :

Cessez de faire de faire des régimes ! Ce n’est pas de cette façon que vous atteindrez votre poids idéal !

Parce que de mon point de vue, les régimes que je connais (je ne les connais pas tous, c’est vrai) :

  • Vont créer un déséquilibre notamment en nutriments, vitamines ou
  • Vont détraquer votre corps (insuline, glycémie, cholestérol, hormones …) donc avoir des effets secondaires et
  • Amèneront des frustrations qui vous feront craquer, grignoter,
  • Ont un effet qui cesse à l’arrêt du régime : effet yoyo garanti !

Donc : cessez de faire des régimes !  Et encore moins un régime rapide

Pourquoi les régimes échouent-ils ?

D’abord parce que les « vendeurs de régimes » vont vous proposer des solutions de « changements alimentaires » divers et variés sans tenir compte d’un élément pourtant crucial : vos « émotions »  passées et actuelles et le rôle que “joue” la nourriture face à ces émotions.

Si vous avez pris du poids, c’est que vous avez eu besoin de la nourriture pour faire à une émotion provoquée par un évènement spécial, heureux (une grossesse par exemple si elle est désirée), ou malheureux (une rupture, un deuil …) ou une émotion provoquée par un évènement ou un environnement qui vous fait ou vous a fait ressentir des émotions diverses :

  • Colère, ressentiment, haine
  • Sensation de vide,
  • Frustration,
  • Ennui
  • Manque de confiance en soi
  • Doute sur ses capacités à relever un défi
  • Etc.
Donc la solution serait plutôt :
  1. De travailler sur ses émotions, d’en avoir conscience, de les accepter.
  2. Et dans un deuxième temps, de vérifier si, lorsque vous avez une fringale, une pulsion sucrée, une compulsion alimentaire ou si vous continuez de manger alors que vous n’avez plus faim, il n’y a pas une émotion qui vient s’activer par vos pensées (ou une seule pensée)  ou d’être réactivée (par quelque chose que l’on vient de vous dire, par une situation qui vous pèse, etc.).
Revenons sur les régimes :

Il est maintenant largement évoqué dans les médias que non seulement les régimes ne fonctionnent pas, mais qu’ils génèrent souvent une prise de poids.

 Source  de la suite de ce chapitre : un article paru dans l’express que vous pouvez lire ici :

Madame Traci Mann, chercheuse en psychologie à l’université du Minnesota, aux États-Unis résume et explique dans un livre intitulé “Secrets From The Eating Lab » que malgré toute la volonté du monde, suivre un régime est voué à l’échec puisque cela va à l’encontre même de notre nature.

Non seulement les régimes ne fonctionnent pas 

mais ils génèrent souvent une prise de poids.

“Les Américains sont en train de perdre la bataille du bourrelet car il n’est pas inscrit dans nos gènes que notre corps et notre cerveau doivent résister à la nourriture. Cela va à l’encontre de notre impératif biologique de survie”, explique-elle. Hyper protéiné, hypoglucidique… Peu importe le régime choisi, s’il s’accompagne de privation, il ne fonctionne pas.

« La biologie est l’ennemie du régime »

Nous dit Traci Mann

Selon la chercheuse, lorsque l’on fait un régime, des changements biologiques de trois types apparaissent :

  • Neurologiques,
  • Hormonaux,
  • Et métaboliques.
Changements biologiques de types Neurologiques.

“Lorsque vous faites un régime, vous devenez plus conscient de la nourriture autour de vous. Votre cerveau sur-réagit à la nourriture, notamment celle qui à l’air délicieuse. Elle semble encore plus appétissante, ce qui lui confère une valeur de récompense plus forte. Et devient de plus en plus irrésistible”, détaille Traci Mann.

Changements biologiques de types Hormonaux.

“Quand vous perdez du gras, les niveaux hormonaux se modifient. Les hormones qui indiquent à votre cerveau la satiété diminuent. Alors que celles qui signalent la faim augmentent”, précise la chercheuse.

Changements biologiques de types Métaboliques.

“Lors d’un régime, votre métabolisme ralentit. Votre corps utilise les calories de la façon la plus efficace possible. Ce qui peut sembler une bonne chose… si vous mouriez de faim. Votre corps s’habitue à survivre avec moins de calories. Donc il peut y avoir des « restes », qui sont stockés sous forme de graisse, explique Traci Mann.” Ainsi, d’après ses propres termes, “faire un régime, c’est comme mourir de faim sur un plan physique. On met son corps dans les mêmes conditions”.

Maigir, maigrir vite, mincir, mincir vite, perte de poidsReprendre du poids après un régime est inexorable !

Les changements biologiques qu’elle évoque disqualifiant les régimes sont pertinents, commente à Sciences et Avenir le Dr Chantal Julia, médecin de l’hôpital Avicenne de Bobigny et chercheuse en épidémiologie nutritionnelle. La restriction calorique, sous quelque forme qu’elle se présente (régimes hyper protidique, hypoglucidique, etc.) conduit à une perte de poids. Mais celle-ci s’accompagne de nombreuses modifications physiologiques qui vont concourir à limiter la perte de poids, et in fine à la reprise de poids.

Par ailleurs, et pour compléter le propos de cette chercheuse, il faut rappeler que la perte de poids, en l’absence d’une augmentation de l’activité physique, se fait au détriment de la masse grasse, mais aussi de la masse maigre (comprenant essentiellement la “masse musculaire”, précise le Dr Chantal Julia). Cette perte va conduire (avec d’autres modifications physiologiques) à une baisse des besoins énergétiques des personnes, ce qui fait que le retour à une alimentation ‘normale’ ou ‘comme avant’, même si équilibrée, ne peut que conduire à une reprise pondérale. Principalement sous la forme de masse grasse s’il n’y a pas d’activité physique accrue. Après un régime, il y aura eu ainsi une perte de masse musculaire et un gain de masse grasse.”

Des régimes trop difficiles à suivre

Ainsi, selon la psychologue, mieux vaudrait ne pas suivre les “beaux discours” des sociétés qui vendent une méthode “révolutionnaire” pour maigrir. “Leur boulot n’est pas de vous dire la vérité, c’est de faire de l’argent. Et ils ont le droit de mentir. Ces sociétés font leurs bénéfices sur l’échec, pas le succès. Les clients qui ne viennent qu’une fois ne les font pas vivre”. Pourtant, il y a bien des personnes qui perdent du poids après un régime ! “Quand cela arrive, on appelle cela un succès. Et si l’on reprend du poids, on ne dit pas que la méthode est en cause, mais que nous sommes seuls fautifs, répond Traci Mann au Washington Post. Or c’est faux. Cela fait partie du régime.”

Pour le Dr Chantal Julia, les régimes sont aussi un échec car ils sont perçus comme… trop difficiles à suivre. “J’ai participé à une étude qui montre clairement que les régimes dits “populaires” (Dukan, Atkins, etc.) engendrent d’importantes frustrations, ce qui peut concourir aussi à leur inefficacité sur le long terme”.

Donc l’astuce, ici :

Ce n’est pas un « scoop », vous trouverez cela dans n’importe quel manuel pour « perdre du poids » : limitez votre consommation d’aliments riches et de sucres :

  • Pizzas
  • Hamburgers
  • Fromages
  • Viande rouge
  • Gâteaux et friandises
  • Chips et autres « produits apéritifs »
  • Boissons sucrées (sodas, jus de fruits du commerce)
  • Sucre
  • Alcool (l’alcool contient beaucoup de sucre)

Je dis bien : LIMITER, car arrêter d’un seul coup peut générer de la frustration. Et si vous vous sentez frustrée, vous « craquerez ».

Commencez par limiter : réduire la quantité, la fréquence.

relations heureuses, sourire, joie, joie de vivre, bonnes relations, être heureuxAu final :

Si vous souhaitez vous alléger de vos kilos superflus, que je peux également appeler les « kilos émotionnels » :

  1. Ne faites pas de régime qui ajoute de la frustration là où il y en a sans doute déjà (celle qui vous amène à manger trop, au delà de la sensation de satiété, de façon compulsive …)
  2. Commencez par vous accepter telle que vous êtes. Et même : ressentez de la gratitude pour votre cerveau qui vous a protégée en trouvant une solution qu’il pensait pouvoir vous aider : le fait de manger,
  3. Prenez conscience de vos émotions lorsque vous continuez de manger alors que vous n’avez plus faim, lorsque vous avez une pulsion sucrée, une fringale,
  4. Faites appel à des techniques comportementalistes qui vont vous aider à modifier votre perception de la nourriture, votre relation à la nourriture, et vous donner des outils concrets face à des besoins de vous suralimenter.

Pas besoin de peser ses aliments,

Pas besoin de manger quasi exclusivement des protéines,

Zéro diète,

Pas de « prise de tête » à chaque repas,

Aucune sensation de faim (avoir faim est la mailleure façon de ne pas tenir un régime).

Je vous propose 4 outils :

En cliquant sur les liens, vous pouvez en savoir plus, sans vous engager.

Ce sont des astuces pour maigrir, des outils pour maigrir sans régime.

 

Les voici :

 

1) Mon propre programme « Pack maigrir » basé sur ma formation de coach certifiée par l’état français et ma propre expérience.

Il m’a permis de me libérer de plus de 10 kilos en un peu plus d’un an et mes clientes en sont satisfaites.

 

2) Le programme « menus en équilibre » de Fanny qui ne parvenait pas à se libérer de ses kilos de grossesse.

Fanny est  aujourd’hui une maman débordée  qui crée sans investir plus de temps que nécessaire des plats qui plaisent à toute la famille.

 

3) Le programme « Adieu les pulsions sucrées » pour celles qui sont concernées par ce souci.

 

4) Un coaching individualisé avec moi, par Skype ou Zoom. Vous pouvez m’écrire ici.

(Je vous offre le premier rendez-vous (valeur 25 euros), puisque c’est à ce moment-là que nous prendrons la décision d’avancer ensemble ou non).

bienvenue

Je suis Isabelle Dété, femme coach des femmes qui veulent prendre leur vie en main pour réussir la vie à laquelle elles aspirent.

Coach certifiée depuis 2002 et coach certifiée RNCP au plus haut niveau reconnu par l’état français aujourd’hui (RNCP 7) depuis 2017, j’accompagne les femmes qui le souhaitent à atteindre plus facilement leurs objectifs...

Je suis également coach formée et certifiée dans les domaines suivants :

  • La gestion du stress
  • La gestion des conflits
  • Les bilans de compétences
  • L’optimisation des performances des dirigeant(e)s, managers, équipes

OSEZ ME CONTACTER

Je vous offre le premier rendez-vous d’une durée de 30 minutes (valeur : 40€) afin de voir si nous avons envie d’avancer ensemble.

Maigrir efficacement et durablement

Recevez [ GRATUIT ] le 1er des 45 secrets pour Maigrir naturellement et efficacement.

NOUVEAU !!!
Femme épanouie et vie heureuse

Avoir une estime positive de soi

Si vous faites partie des femmes qui ont envie de vivre les bénéfices d’une meilleure estime de soi : ce livret GRATUIT est fait pour vous !

NOUVEAU !!!