Mais que fait un Coach ?

Coach, coaching

Mais que fait un coach ?

Voilà une excellente question : « mais que fait un coach » ? Puisque beaucoup se disent coachs (c’est une appellation « à la mode »), il conviendrait peut-être d’y voir plus clair !

Commençons d’abord par dire ce que n’est pas un coach.

Un coach n’est pas un conseiller ou un consultant.

Métiers très différents ! Pour quelles raisons ?

Parce que les personnes qui font du conseil ou du consulting donnent des conseils à leurs clients. Elles sont payées pour cela.
Un coach formé et reconnu « RNCP », c’est-à-dire dont la formation est  reconnue par le Répertoire National de la Certification Professionnelle) ne donne pas de conseils.

C’est même en cela que résident pour moi la beauté, l’élégance et la puissance du coaching.
Car donner des conseils aux autres, c’est en quelque sorte les rendre dépendants de vous. Vous êtes censé « savoir mieux que votre client ce qui est bon pour lui”. Ce qui bien évidemment n’est pas le cas.

La « posture du coach est la suivante :

Le coach :

  • Maîtrise (s’il est correctement formé évidemment) le processus du coaching mais ne contrôle pas la vie de son « coaché ». Il ne sait pas mieux que son client ce qui est mieux pour lui.
  • Accompagne son client pour que son client trouve ses propres solutions. Il favorise donc l’autonomie de son client. Au final : son client n’est pas dépendant de lui.
Un coach n’est pas un thérapeute.

Quelle est la différence entre un thérapeute, un psychothérapeute, un psychologue, un psychopraticien ou un psychiatre et un coach?

  • Un “psy” est un professionnel de la santé qui dispense un soin (définition du syndicat français des psychothérapeutes). Son orientation est généralement celle de la psychologie clinique et sa compétence celle du traitement de différentes psychopathologies.
  • Un coach s’adresse à des personnes qui ne souffrent pas de troubles psychologiques ou émotionnels particuliers et qui veulent se donner des moyens concrets pour réussir leur évolution personnelle et professionnelle.
  • Un psychothérapeute travaille avec des patients, un coach avec des clients qu’il accompagne dans la réalisation de leurs objectifs de vie.
  • Les deux professions font appel à des compétences distinctes, qui peuvent être complémentaires dans certains cas.
Un coach n’est pas un formateur

Un formateur apprend à l’autre.

Un coach professionnel ou un coach de vie apprend à son client à apprendre (à découvrir ce qu’il est, ses potentiels, apprendre des autres, de ses expériences…).

Et maintenant, qu’est ce qu’un coach?

Un partenaire en réussite!

C’est ma réponse la plus simple lorsqu’on me pose cette question. C’est aussi ma définition préférée.

Un coach est une personne entraînée et dévouée à guider les autres vers davantage de compétences, d’engagements et de confiance en eux. Pour qu’ils atteignent l’objectif qu’ils souhaitent.

Que fait-il?

Un Coach aide ses clients à:

  • Définir des objectifs.
  • Elaborer les stratégies, les tactiques et les plans d’action opérationnels qui vont leur permettre de les atteindre.
  • Mieux utiliser leurs ressources.
  • Augmenter leur niveau de performance dans les domaines de leur choix.
  • Les préparer pour des situations difficiles: prise de parole, négociation, examen, compétition…
  • Et également :
  • Construire des relations humaines efficaces et épanouissantes.
  • Bâtir la vie qui leur convient vraiment.
  • Développer leurs activités et augmenter leurs revenus.
  • Concilier équilibre personnel, vie de famille et activité professionnelle.
  • Régler des problèmes.
  • Prendre des décisions.
  • Etc.

Le coach, pour ses clients …

  • Est un accompagnateur dans la réussite de leurs projets.
  • Intervient en expert, en allié, en catalyseur de changement.
  • Leur apporte les outils pratiques, la structure et le soutien qui vont accélérer leur réussite.
  • Est un professionnel compétent pour accompagner ses clients aussi bien sur le plan personnel que professionnel.

Qu’est-ce qu’un « bon coach » ?

De mon point de vue, d’abord, il a suivi une formation de coach dans une école de coaching sérieuse où les stagiaires sont accompagnés individuellement et il est coach certifié.

Sa formation de coach suit un cursus de formation sérieux, reconnu par l’état.

Durant sa formation, il a fait l’objet d’une supervision de sa formation de son acquisition des outils de coaching, des bonnes pratiques professionnelles et dispose, à la fin de sa formation, des compétences professionnelles requises.

Que ce soit pour devenir coach de vie ou coach en entreprise.

Devenir coach et coacher s’apprend comme tout métier ! Car exercer le métier de coach exige des connaissances multiples et également de savoir garder la juste relation avec ses coachés : accompagnement et soutien inconditionnels mais pas « sauveur ».

Mais aussi :

Toujours de mon point de vue, l’école qu’il a suivie doit lui avoir différents outils d’accompagnement : la Pnl (Programmation Neuro Linguistique),  l’analyse transactionnelle, la systémique (la manière dont fonctionnent les systèmes, les différents modes de relations entre humains, l’impact d’un changement au sein d’un système …).

Un « bon coach » s’assurera juste que les solutions/actions/stratégies que son client décide de mettre en place sont conformes à  :

  • Ses valeurs,
  • Son identité,
  • Sa « sécurité ontologique » (le coach a pour interdiction formelle de mettre en danger son client ou de laisser son client se mettre en danger par rapport à ce qu’il est profondément, son identité profonde).
Mais encore …

Il s’assure que son client ne fait pas des choix qu’il risque de regretter un jour ou qui vont l’amener « droit dans un mur ».

Un bon coach a développé son « savoir-être.

Un « bon coach » utilise la règle des 3 P.
  • Protection du client : confidentialité, non jugement, respect de son client, acceptation positive, bienveillance
  • Permission du client et du coach : de faire ou ne pas faire, d’être d’accord ou pas, droit au questionnement, de demander des explications et éclaircissements, de répondre ou ne pas répondre, de s’exprimer, de faire part de son avis ou de son ressenti, d’arrêter le coaching.
  • Puissance : de par le choix réciproque de s’engager et de s’impliquer dans le processus du coaching, de responsabiliser le client dans ses choix, de s’impliquer dans le travail commun et l’atteinte de l’objectif. Et pour le client, justement d’être dans une posture de « leader de sa vie et de lui-même »

Il travaille sur la base d’un contrat clair et explicite indiquant  le cadre du coaching: le nombre et la fréquence des séances de coaching, si le coaching se fera à distance (par toutes les solutions web possibles) ou en présentiel, le tarif, les obligations mutuelles, le code de déontologie du coach.

Il travaille sur la base d’un objectif  (pas d’objectif = pas de coaching) que son client lui présente et qu’ils vont ensemble clarifier.

Pour ma part, je n’accompagne jamais une personne dont l’objectif n’est pas conforme à mes valeurs. Je serais en désaccord avec moi-même et ne pourrais accompagner la personne qui fait appel à moi comme elle mérite de l’être.

Et enfin, il est en contact avec un groupe de pairs et/ou a un superviseur.

Qu’en disent les “experts ?

Selon Frédéric Hudson (voir mon article ” le manuel du coaching”), maitre en changement continu : Le bon coach sait qu’on doit apprendre à être résistant et efficace dans un environnement en mutation permanente.

En tant qu’agent du changement, le coach :

  • Remet en question le statu quo,
  • Se sent stimulé par l’inconnu,
  • Considère les choses sous un angle nouveau,
  • Est mû par l’intégrité personnelle,
  • Inspire les autres pour qu’ils soient à leur meilleur niveau,
  • Est tourné vers le futur en étant raisonnablement optimiste,
  • Cherche des opportunités nouvelles dans les mutations,
  • Guide (et non pas « conseille ») les personnes et les systèmes pour qu’ils se développent,
  • Combat les comportements qui étouffent l’énergie et l’espoir,
  • Éduque ses clients en phase de transition, pratique la pédagogie,
  • Facilite la formation, l’apprentissage et la consultation,
  • Mais aussi :
  • Est un maître en changement qui s’engage à promouvoir la performance externe quand il le faut et le renouveau ou la résistance interne quand c’est nécessaire,
  • Sait parler clair en toutes circonstances, raconter des histoires et utiliser des images, convaincre, animer des groupes si besoin est, dire non, créer du consensus gagnant-gagnant,
  • Travaille sur les valeurs fondamentales (d’eux-mêmes et) de ses clients.
  • N’est pas un « trouveur de solutions », un « trouveurs de tendances » ou un « sondeur d’opinion »,
  • N’est pas un réparateur minute; il est un catalyseur qui fait émerger les objectifs des individus et des organisations,
  • Recherche l’équilibre et les justes proportions dans la vie (personnelles, familiales, professionnelles) de ses clients – Il doit donc comprendre les divers rôles que l’adulte joue durant sa vie et savoir « enseigner »l’équilibre de ces rôles,
  • Travaille sur des futurs réalisables; visionnaires, il sait transformer les plans en construction de scénarios qui inventent l’avenir
  • Reste disponible pendant toute la durée du processus de coaching selon des modalités prévues, pour des réunions, de brefs échanges, écrits ou oraux.

Pour conclure.

Il est possible de distinguer deux types de coaching:

  • Celui de l’être (appelé « coaching de vie » « coaching personnel », « coaching en développement personnel » « coach bien-être », « coach en reconversion professionnelle », « évolution professionnelle », bilan de compétences, « gestion du stress »)
  • Et celui de la performance – incluant le sport mais aussi tout ce qui concerne la vie professionnelle (« coach en développement professionnel », « coach en entreprise »,  « coach en leadership », « coaching d’équipe», « coaching de manager », coaching de dirigeant », « coach en intelligence collective ») et même coaching scolaire

Aucun des deux n’est plus important que l’autre.

Les deux sont nécessaires et font partie du métier de coach.

  • Le coaching de l’être est un travail sur l’intérieur : il concerne l’énergie, les croyances, les valeurs, l’estime de soi, le courage, le recentrage.
  • Le coaching de la performance est un travail sur l’extérieur: les objectifs (notamment professionnels) à atteindre. Le travail se fait sur ce que l’on va apprendre, le coach pose des questions, encourage son client à oser, lui propose des challenges.

 Comment choisir son coach personnel ?

Le coach qui vous conviendra ?

C’est simple : vous en contactez plusieurs.
Pour ce qui me concerne, le premier contact de 30 minutes est offert, car c’est à ce moment-là que se prend la décision de savoir si nous avons envie d’avancer ensemble.

(Si vous souhaitez un premier contact avec moi, cliquez ici).

 Alors qu’est-ce que le coaching ?

Selon Ken Blanchard :

Le coaching est un processus d’entretien individuel, structuré de façon telle qu’il permette à une personne de développer son potentiel et augmenter son niveau de performance.

Il repose sur une relation de collaboration et un processus clair, centré sur des objectifs à atteindre et des moyens qui permettent aux personnes concernées de passer à l’action.

En travaillant avec son client dans un environnement entièrement confidentiel, le coach aide celui ci à lever les obstacles qui le freinent et lui donne des challenges qui vont lui permettre d’atteindre de nouveaux niveaux de réussite.

Selon la fédération internationale de coaching :

Le coaching est un processus interactif conçu pour aider les personnes et les organisations à se développer plus rapidement et obtenir de meilleurs résultats. Les coaches travaillent avec leurs clients dans les différents domaines de la vie de ceux ci, ce qui inclut le personnel, le professionnel, le financier, la santé et les relations humaines.

Grâce au coaching les clients peuvent mieux définir leurs objectifs, entrer d’avantage dans l’action, prendre de meilleures décisions et utiliser plus pleinement leurs ressources.

Les coaches professionnels sont formés à écouter et observer, à adapter leur approche aux besoins de leurs clients et à aider ceux ci à découvrir les stratégies et les solutions qui leur conviennent. Les coaches croient que leurs clients sont naturellement créatifs et possèdent les ressources dont ils ont besoins.

Le travail du coach est de fournir le cadre et le soutien qui vont permettre à cette créativité et ces ressources de se déployer. Le coach y contribue en apportant sa compétence à son client et en lui donnant du feedback.

C’est au client qu’incombe la responsabilité d’agir et de mener à bien les étapes nécessaires à l’atteinte des résultats qu’il vise.”

A ce stade de la lecture, vous savez ce que fait et ne fait pas un coach.
Si vous souhaitez davantage de détails, vous pouvez continuer la lecture.

En coaching, nous travaillons sur 3 registres:

Qui: la personne.

Quoi: ce qu’elle veut, son objectif.

Comment: la façon dont on va s’y prendre pour atteindre l’objectif en question. Le Comment peut à son tour se diviser en 2 sous-ensembles:

  • La stratégie.
  • Le plan d’actions, détaillé étape par étape.

Et ceci pour que vous puissiez atteindre votre objectif dans les meilleures conditions possible, en étant soutenue, motivée par votre coach personnelle.

Voilà.

——————–

Si vous souhaitez un premier contact avec moi en vue d’un coaching ou pour me poser une question, cliquez ici.

(Je vous rappelle que le premier entretien, d’une durée de 30 minutes, est offert (valeur : 25 euros), parce que nous avons à déterminer si nous souhaitons travailler ensemble).

Voulez-vous recevoir  GRATUITEMENT une fois par semaine des conseils, astuces, encouragements et citations positives inspirantes pour mieux vivre votre vie, booster votre confiance en vous et votre estime de vous ? C’est vous qui décidez !

Bien sûr, vous pourrez vous désabonner simplement, quand vous le voudrez, en bas de chaque mail.

Si oui : c’est ici !

 

bienvenue

Je suis Isabelle Dété, femme coach des femmes qui veulent prendre leur vie en main pour réussir la vie à laquelle elles aspirent.

Coach certifiée depuis 2002 et coach certifiée RNCP au plus haut niveau reconnu par l’état français aujourd’hui (RNCP 7) depuis 2017, j’accompagne les femmes qui le souhaitent à atteindre plus facilement leurs objectifs...

Je suis également coach formée et certifiée dans les domaines suivants :

  • La gestion du stress
  • La gestion des conflits
  • Les bilans de compétences
  • L’optimisation des performances des dirigeant(e)s, managers, équipes

OSEZ ME CONTACTER

Je vous offre le premier rendez-vous d’une durée de 30 minutes (valeur : 40€) afin de voir si nous avons envie d’avancer ensemble.

Maigrir efficacement et durablement

Recevez [ GRATUIT ] le 1er des 45 secrets pour Maigrir naturellement et efficacement.

NOUVEAU !!!
Femme épanouie et vie heureuse

Avoir une estime positive de soi

Si vous faites partie des femmes qui ont envie de vivre les bénéfices d’une meilleure estime de soi : ce livret GRATUIT est fait pour vous !

NOUVEAU !!!