30 clefs pour avoir de bonnes relations (partie 1/3)

Relations, bonnes relations, amitié, amour, aimer, vie de famille, vie de couple, nouer des relations, entretenir des relations

Comment avoir de bonnes relations ? Qu’est-ce qui permet de nouer des relations ? D’entretenir les relations ? De conserver de bonnes relations ? D’améliorer les relations ? Relations familiales, relations sociales, relations au travail, etc.

J’ai découvert 30 « clefs » et cet article vous présente les 10 premières.

Allons-y !

Les relations humaines sont bien souvent compliquées.

Développer de bonnes relations, nouer de bonnes relations et surtout nouer des relations de confiance puis entretenir d’excellentes relations est compliqué pour beaucoup d’entre nous.

Et pourtant, majoritairement,  nous pensons que la relation aux autres est importante.

Les bénéfices d’avoir de bonnes relations.

Bien-être, être serein,le bonheurSe sentir bien, avoir un bon ou meilleur moral,

Etre entourée de personnes bienveillantes avec lesquelles nous nous sentons en confiance,

Savoir qu’il existe des personnes sur qui nous pouvons compter,

Avoir la joie de savoir que certaines de nos connaissances, certain(e) ami(e)s peuvent compter sur nous,

Nous vivons mieux !

Avoir des relations respectueuses, est une démarche constructive qui amène à ressentir un sentiment de sécurité, d’appartenance, de bien-être physique, mental et émotionnel.

Et ceci dans tous nos domaines de vie

Dans sa vie conjugale : maintenir une bonne relation afin de se sentir bien,

Avec notre famille, (notre belle-famille aussi Madame, et tes parents itou jeune fille) – N’y voyez aucune « morale », aucun « devoir »: c’est une question de bien-être,

Cela concerne les ami(e)s, entretenir des relations harmonieuses et précieuses,

Et aussi les collègues : travailler sur un mode constructif, Avoir des bonnes relations de travail et dans notre vie professionnelle : travailler en cohésion,

Relations avec les voisins : entretenir de bons rapports, nouer une relation de confiance et non pas de méfiance ou d’indifférence,

Notre bailleur si nous sommes locataires,

Le banquier,

Bref : notre environnement.

A moins d’avoir le goût du conflit, des brouilles et embrouilles, nous aspirons généralement à vivre en bonne entente avec les autres, et quand cela n’est pas possible : avec le minimum de conflits !

Or, les relations interpersonnelles, les relations de travail, celles avec le voisinage, la famille, les voisins, les « autres » quoi, cela peut sembler mission impossible.

Vous trouvez le relationnel compliqué ? Rassurez-vous, vous n’êtes pas seule à ressentir cela !

Entretenir des relations, nouer des relations, vivre seuleParfois nous avons envie de baisser les bras.

Il peut nous sembler que créer de bonnes relations, nouer des relations de confiance, des relations constructives est difficile,

Qu’établir une bonne relation, des relations solides (relation amoureuse, relations de bon voisinage ou les collègues etc.) est compliqué.

Que la notion même de « bonnes relations avec vos collègues », d’une bonne communication sur votre lieu de travail relève du monde des bisounours, car il y a inévitablement des commérages et des ragots. (Idem avec la famille, et l’entourage).

Que simplement « bien s’entendre » avec les autres est compliqué,

Qu’entretenir ses relations demande un effort que vous n’avez pas envie de fournir (et vous en avez le droit bien sûr – chacune fait ses choix).

Donc, je pense que nous sommes à peu près toutes d’accord pour dire que « le relationnel, c’est compliqué », et demande un certain investissement en « sourires », « bonjours », petites et grandes attentions, empathie, respect des autres tout en se respectant soi-même.
Ouah : quel cahier des charges !

Certaines optent pour le conflit.

C’est dans les désaccords, les différends qu’elles semblent trouver du plaisir. C’est (encore) une façon d’être en relation avec les autres.

Pour ce qui me concerne, je préfère nouer des amitiés qu’augmenter la liste des personnes qui sont en colère après moi.

Certaines choisissent la solitude.

J’ai longtemps fait cela, en raison de blessures d’enfance qui n’étaient pas guéries. Ma vie à cette époque, c’était :

Beaucoup de temps passé au travail et transports en commun,

Vie relationnelle limitée à des caresses à mes chats,

Pas d’amis et cela me convenait très bien).e me limitais aux « relations courtoises »,

 

Mais la majorité d’entre nous cherchent à avoir des ami(e)s sur qui compter,

De bonnes relations sociales, une vie de famille épanouissante,

Des bonnes relations professionnelles et l’absence d’agressivité dans ses relations avec les voisins.

(Au sujet de l’amitié, un mot en passant : ne croyez pas trop à l’amitié sincère sur les médias-sociaux …).

Amitiés, entretenir des bonnes relations, nouer des relations
.Chacune fait les choix qu’elle veut, ou peut.

Alors, comment  faire ?

Cet article a pour objectif de vous démontrer qu’il n’est pas nécessaire d’être un expert en intelligence relationnelle ni de disposer d’un sens des relations innées pour tisser des relations et maintenir des relations cordiales,

QU’APPLIQUER QUELQUES CLEFS SIMPLES permet de développer ses relations en nombre et en qualité.

J’ai trouvé 30 clefs qui favorisent les bonnes relations.

Dans un livre que je connais depuis plus de 30 ans.

Pour tout vous dire, il m’a été offert  trois fois dans ma vie par trois personnes différentes.

Mais son le titre m’apparaissait tellement ridicule que je ne l’ai pas ouvert.

Jusqu’au jour  où je me suis appliqué à moi-même une suggestion que je fais à certaines de mes clientes : autorisez-vous à ne pas toujours être sérieuse.

Je vous dirai le nom de ce livre plus tard, afin que vous lisiez cet article.

Comme le livre dévoile 30 Clefs, je vais vous le résumer en trois articles.
Chaque article vous présentera 10 Clés.

Vous allez voir : c’est simple d’améliorer vos relations, d’établir et maintenir des relations nourrissantes, d’avoir des amis et de cultiver l’amitié.
Ou tout simplement pour simplement entretenir des relations cordiales.

J’ai appliqué ces Clefs et ma vie a changé.

Voilà pourquoi j’ai à cœur de vous en parler.

Clef 1.

Ne critiquez pas, ne condamnez pas, ne vous plaignez pas.

Dans le chapitre qui aboutit à cette conclusion, j’ai trouvé quelques phrases  que je vous livre.

La première : « Au lieu de condamner les gens, essayons de les comprendre, essayons de découvrir le mobile de leurs actions. Voilà qui est beaucoup plus profitable et plus agréable que de critiquer, voilà qui nous rend tolérant, compréhensif et bon. ».

Et aussi : « la critique est vaine parce qu’elle met l’individu sur la défensive et le pousse à se justifier. La critique est dangereuse parce qu’elle blesse l’amour-propre et qu’elle provoque la rancune ».

Ou encore, une citation de Hans Seyle, spécialiste du stress: « Autant nous sommes avides d’approbation, autant nous redoutons le blâme ».

Et une dernière : « La critique provoque la rancune et peut de ce fait décourager sérieusement employés, entourage familial sans pour autant redresser la situation ».

C’est du bon sens, non ?

Lorsque vous êtes critiquée, vous sentez-vous bien ? Non ? Et bien c’est pareil pour les autres.

Si vous avez la critique et le jugement faciles, pouvez-vous envisager de commencer par le faire un peu moins souvent, puis de moins en moins souvent, puis plus du tout.

Cela me semble très adapté, dans tout type de relations, mais encore plus si vous aspirez à des bonnes relations sociales et familiales.

Voici donc une clef essentielle.

Pour :

Entretenir des relations, relations harmonieuses, vie de couple, vie de famille

  • Nouer de nouvelles relations,
  • Développer de nouvelles relations,
  • Garder de bonnes relations avec le temps qui passe, maintenir ses relations bienveillantes,
  • Entretenir  une bonne relation. Je parle ici d’une relation constructive (inutile de mon point de vue d’aller nouer des liens avec des personnes qui  ne vous respectent pas ou d’entretenir des relations toxiques).
  • Améliorer ses relations,
  • Vivre en bonne entente avec son entourage.

Clef 2.

Complimentez honnêtement et sincèrement.

Quelques phrases m’ont marquées parce qu’elles sont en jeu dans tous types de relations mais encore plus, selon moi dans le cadre de bonnes relations professionnelles, notamment avec vos collègues de travail :

« On ne transforme pas les autres en blessant leur amour-propre ».

« Rendre justice au mérite des autres est une qualité que nous négligeons de développer dans la vie de tous les jours. Pour une raison ou pour une autre, nous ne pensons pas toujours à féliciter les gens. »

Or, nous le savons bien nous-mêmes : lorsque quelqu’un nous félicite avec sincérité, cela nous fait plaisir n’est-ce pas ?

C’est bon pour nous estime de nous (en savoir plus, c’est ici) et notre confiance en nous (en savoir plus, c’est là).

Si cela vaut pour nous, cela vaut également pour les personnes de votre entourage je pense ?

Ce que nous dit l’auteur, ici…

C’est que les relations sont bonnes lorsque nous sommes entourées de personnes dont nous savons qu’elles sont compréhensives. Que nous ne vivons pas dans la peur d’être jugées ou critiquées. Et que ces personnes savent nous rendre hommage.

Donc, je vous invite à complimenter celles et ceux qui vous entourent.

Et à ne critiquer moins, si vous avez tendance à être « critiqueuse »

Clef 3.

Motivez souvent pour faire ce que vous proposez.

La Clé  est développée ici de façon trop longue pour que je vous donne tous les détails.

C’est pourquoi je le résumerai à une citation d’Henry Ford qui figure dans ce chapitre : « Le secret du succès, s’il existe, c’est la faculté de se mettre à la place de l’autre et de considérer les choses de son point de vue autant que du nôtre. »

En fait, tout ce chapitre démontre que la meilleure façon de motiver une personne à se rallier une personne à sa cause, c’est de l’amener, non pas par la conviction mais par la compréhension de ses besoins, à en venir à désirer ce que vous voulez lui proposer.

Est-ce manipulateur ? Cela dépend de la finalité. Henry Ford nous parle d’empathie pour l’autre, et non pas de l’exploiter.

Influencer, ce n’est pas manipuler si cela s’inscrit dans le cadre de relations où règne un climat de confiance, de respect de soi et de l’autre.

Clef 4.

Entretenir de bonnes relations, écoute active, amitié, collègues de travailIntéressez vous réellement aux autres.

Ici, il est beaucoup question du fait que si l’on souhaite que les autres s’intéressent à nous, il convient déjà de s’intéresser à eux.

L’auteur cite donc un poète romain qui disait : « Nous nous intéressons aux autres quand ils s’intéressent à nous ».

Il affirme : « Vous vous ferez plus d’amis en deux mois en vous intéressant sincèrement aux autres, que vous ne pourriez en conquérir en deux ans, en vous efforçant d’amener les autres à s’intéresser à vous ».

Voilà une bonne façon d’amorcer une relation de confiance, qu’en pensez-vous ? Ecoutez l’autre, avec une « écoute active » (c’est-à-dire, par exemple : ne pas faire autre chose en l’écoutant par exemple ni lui couper la parole).

De mon point de vue, s’intéresser à l’autre est ce qui permet le mieux de conserver ses relations amicales.
ET pour celles qui cherchent « l’âme sœur », c’est à mon avis une des clés majeures lorsque vous rencontrez une personne qui vous plait car cette clé permet de nouer des relations plus fluides d’emblée.

Un « must » dans le cadre des relations personnelles !

Clef 5.

Ayez le sourire.

Certes, avoir le sourire tout le temps n’est pas facile (en tous cas pas pour moi…), et je connais très peu de personnes capables d’avoir un « vrai » sourire sincère en permanence. Faisons de notre mieux : c’est déjà beaucoup !

De ce chapitre, je souligne un passage, que l’auteur tire d’un ouvrage de Raoul Follereau : « Un sourire ne coûte rien mais il crée beaucoup. Il enrichit celui qui le reçoit sans appauvrir celui qui le donne. Il ne dure qu’un instant mais son souvenir peut durer toute une vie. Personne n’est riche au point de pouvoir s’en passer. Il crée du bonheur à la maison, de bonnes relations dans les affaires, il est le signe de l’amitié ».

J’ajouterai qu’un sourire franc et bienveillant peut parfois suffire pour une amélioration des relations, désamorcer un début de conflit. Et également créer des relations. Souriez aux personnes autour de vous, avec votre bouche ou, si au moment où vous lisez ces lignes nous portons encore le masque en raison du coronavirus: souriez avec les yeux !

Clef 6.

Rappelez-vous que le nom d’une personne revêt pour elle une grande importance.

Assurez vous de mémoriser le nom de la personne que vous avez en face de vous.

Si ce nom est compliqué, vous pouvez lui dire gentiment qu’il est important pour vous de bien connaître son nom et lui demander de vous l’épeler, et vous le prononcez à haute voix.

Il est peu probable que la personne soit agacée. Elle le vivra plus certainement comme la preuve que vous vous intéressez à elle.

Dire à Monsieur Duval « Bonjour » ou « Bonjour Monsieur Duval » n’a pas la même portée, vous en conviendrez, n’est-ce pas ?

En l’appelant par son nom …

Vous créez subrepticement un lien de respect.

L’auteur nous le dit bien : « En fait, le nom est l’identité de la personne. C’est ce qui la distingue des autres, lui donne son caractère unique. Les renseignements que nous communiquons ou les requêtes que nous formulons revêtent une importance particulière, lorsque nous saluons par son nom celui à qui nous nous adressons ».

Dans tous types de situations, cette clef permet de nouer des relations, d’améliorer les relations, d’entretenir une relation. C’est en tous cas une base solide pour démarrer des relations positives. Alors : décidez-vous de pratiquer cette clé ?

Clef 7.

Entretenir des relations, nouer des relations, amitié, bonne entente, vie de couple, vie de familleSachez écouter. Encouragez les autres à parler d’eux-mêmes.

Ayez à l’esprit que les personnes auxquelles vous avez affaire s’intéressent cent fois plus à leurs désirs et à leurs problèmes qu’à vous et à vos préoccupations.

L’auteur invite à songer à cela à chaque fois que nous engageons une conversation.

Voilà une autre clé essentielle. Si vous souhaitez entretenir vos relations, améliorer vos relations constructives : Ecoutez-vous  celles et ceux qui comptent pour vous ? Accordez-vous leur un temps pour vous parler ?

Et si cela est possible : ne coupez pas la parole à l’autre !

 Utiliser cette clé vous permettra d’entretenir des relations  dans une « bonne ambiance »,

 Clef 8.

Parlez à votre interlocuteur de ce qui l’intéresse.

Cherchez à savoir ce qui intéresse votre interlocuteur, ses passions, ses projets.

Et faites-lui parler de cela.

Vous voir l’écouter vous rendra agréable à ses yeux.

Maintenant, si ce que la personne vous raconte vous ennuie, vous n’êtes pas obligée de la revoir. Ou si vous êtes obligée de la revoir : limitez le temps d’écoute, délicatement.

Cette astuce apporte beaucoup.

Je l’applique évidemment le plus souvent possible. Cela permet de :

  • Se faire des amis,
  • Etablir des relations courtoises avec les collègues qui soient très bonnes
  • Maintenir de bonnes relations ou simplement entretenir des relations cordiales en famille
  • Avoir des petites attentions pour mes voisins de palier – établir et maintenir des relations de confiance avec eux, ou au minimum de bonnes relations humaines,
  • Avoir des relations interpersonnelles fortes avec quelques ami(e)s sur qui je peux compter et qui peuvent compter sur moi.

 Voilà une clef toute en miel. Imaginez : vous rencontrez  un recruteur, allez-vous  « débiter votre couplet » sans avoir écouté ses besoins au préalable ? Non bien sûr.

Cela vaut pour tous les domaines de votre vie.

Parlez de vous bien sûr mais pensez à parler à l’autre de ce qui l’intéresse et évitez de parler d’une chose qu’il déteste.

Je vous donne un exemple : iriez vous parler des différentes façons de préparer de la viande rouge à un(e) vegan ? Si vous voulez nouer des contacts ou garder une bonne relation avec lui oui elle, non bien sûr !

L’utilisation de cette clef entretient de bonnes relations.

Clef 9.

Faites sentir aux autres leur importance et faites le sincèrement.

Je retiens une phrase : « Il existe une loi primordiale que nous devons respecter dans nos rapports avec nos semblables. Si nous l’observons, nous gagnerons amitié et bonheur. Mais, dès l’instant où nous la violerons, nous ferons naître sous nos pas d’innombrables difficultés.

Cette règle, la voici : Faites sentir aux autres leur importance.

Le désir d’être important est, selon le professeur John Dewey, le plus puissant des appétits humains.

Chacun apprécie l’éloge sincère. Chacun souhaite être encouragé, honoré, complimenté. Tous, nous aspirons à cela ».

Vous aussi non ? Honnêtement ? Alors, et si nous décidions de faire aux autres ce que nus aimerions qu’ils nous fassent ?

Clef 10.

Bien communiquer, communiquer, relations parents enfants, nouer des relationsEvitez les controverses, seul moyen d’en sortir vainqueur.

L’auteur explique longuement ici  qu’il est absolument inutile de vouloir convaincre quelqu’un qu’il à tort.

Qu’une personne campée sur ses positions, même s’il vous semble qu’elle a tort, reste absolument imperméable à tous les arguments que vous pourrez lui donner.

Et que plus vous chercherez à imposer vos opinions, plus la tension montera, jusqu’à aboutir à une probable mésentente et à l’éventualité d’un sentiment de rancune.

Donc, vous avez, « en gros » le choix entre avoir l’harmonie ou avoir raison.
Chacun est libre de ses choix.
Personnellement, je choisis la paix.

Je ne cherche jamais, et quand je dis « jamais », c’est vraiment jamais, à chercher à convaincre une personne qu’elle a tort.

Surtout sur des sujet sensibles : la politique, la religion…

Voilà comment je procède.
  • Je cherche à comprendre son point de vue.
  • Je donne le mien. Nous discutons.
  • Je cherche à créer une relation interpersonnelle constructive.

Et si la personne a une opinion politique que je n’aime pas, je ne parle plus de politique avec elle, c’est tout.

Dans le cas où elle en reparle spontanément une autre fois, je l’écoute un moment parce que j’ai à cœur d’entretenir de bonnes relations et par respect (vous aimez qu’on vous coupe la parole vous ?). Puis je trouve un moyen de déplacer la discussion sur un autre thème.

Si la personne ne parle que de cela me demanderez-vous  peut-être ? Et bien, soit je ne la vois plus, soit je la vois moins.

Et si vous êtes entrain de vous dire : « mais c’est ma/mon partenaire de vie », « c’est ma mère ». Je n’ai aucun conseil à vous donner.

D’ailleurs, un coach certifié par l’état français ne donne pas de conseil

(Et si vous vous demandez ce que fait et ne fait pas un coach, ce qu’est et ce que n’est pas un coach, je vous renvoie vers cet article).

 Un autre outil intéressant.

Vous pouvez aussi vous intéresser à la Communication Non Violente, excellent outil pour apprendre à gérer ses relations, les situations difficiles, établir des relations saines.

  • Pour développer ses habilités à nouer, entretenir et garder une relation positive, gagnant-gagnant.
  • C’est selon moi le meilleur mode de communication pour « bien communiquer » et augmenter la qualité des échanges.
  • Pour communiquer efficacement, avec assertivité, être dans l’affirmation de soi  mais dans le respect de soi et de l’autre.
  • Et savoir gérer les conflits.
  • De surcroît, la communication non-violente permet d’apprendre à mieux se connaitre, d’identifier ses besoins fondamentaux notamment).

Découvrez ce dont il s’agit ici si le cœur vous en dit.

—————————–

Et si vous souhaitez que je vous coache sur l’objectif d’améliorer vos relations, du fait que je suis coach certifiée en gestion des conflits : prenez rendez-vous ici (le premier entretien, d’une durée de 30 minutes est offert (valeur : 40 € – offert).

bienvenue

Je suis Isabelle Dété, femme coach des femmes qui veulent prendre leur vie en main pour réussir la vie à laquelle elles aspirent.

Coach certifiée depuis 2002 et coach certifiée RNCP au plus haut niveau reconnu par l’état français aujourd’hui (RNCP 7) depuis 2017, j’accompagne les femmes qui le souhaitent à atteindre plus facilement leurs objectifs...

Je suis également coach formée et certifiée dans les domaines suivants :

  • La gestion du stress
  • La gestion des conflits
  • Les bilans de compétences
  • L’optimisation des performances des dirigeant(e)s, managers, équipes

OSEZ ME CONTACTER

Je vous offre le premier rendez-vous d’une durée de 30 minutes (valeur : 40€) afin de voir si nous avons envie d’avancer ensemble.

Maigrir efficacement et durablement

Maigrir efficacement et durablement

Recevez [ GRATUIT ] le 1er des 45 secrets pour Maigrir naturellement et efficacement.

NOUVEAU !!!
Avoir une estime positive de soi

Avoir une estime positive de soi

Si vous faites partie des femmes qui ont envie de vivre les bénéfices d’une meilleure estime de soi : ce livret GRATUIT est fait pour vous !

NOUVEAU !!!